19 juillet 2020

Flore locale, jardins et parcs

La nature dans cette région offre une végétation exceptionnelle. Partez à sa découverte au travers les parcs et jardins environnants, ou tout simplement en vous promenant.

La région offre un certain nombre de parcs et de jardins, ainsi qu'une végétation exceptionnelle un peu partout.


La flore de la Côte d'Azur :

Évoquons d'abord l'olivier, qui est l'emblème du bassin méditerranéen et qui offre de nombreuses utilisations avec ses fruits (olives, huile) et son beau bois.


Évoquons maintenant la végétation de la Côte d'Azur. Dans cette région, vous découvrirez des plantes qu'on ne trouve pas dans d'autres régions de France et qui sans aucun doute vous émerveilleront.
La Côte d'Azur doit son nom à l'habituelle sérénité de son ciel ; elle doit sa réputation à la douceur et à la régularité de son climat (moyenne annuelle de température à 15-16 degrés centigrades, hiver ensoleillé, température hivernale ne descendant pas au dessous de zéro).
D'un point de vue botanique, la Côte d'Azur correspond à la longue bande de terre qui s'étend sur le littoral de Toulon dans le Var à l'extrême Est du département des Alpes-Maritimes, et même se prolonge au delà de la frontière sur la Riviera italienne. Ces terres sont abritées par une chaîne non interrompue de collines, ce qui les préserve du froid. L'hiver y est si doux que différents arbres et arbustes de contrées tropicales réussissent à y vivre en plein air, comme l'oranger.


Un des éléments de la réputation internationale de Nice est lié aux fleurs.
L'horticulture locale débuta au XVIIIe siècle et resta florissante jusqu'en 1930, offrant emplois et revenus aux Niçois comme aux nombreux immigrants italiens arrivant alors. Y étaient cultivés le célèbre œillet de Nice, ainsi que les roses, héliotropes, résédas, anémones, renoncules, cyclamens, iris, violettes, fleurs d'oranger...
La fleur resta l'un des emblèmes de la ville de Nice, si bien que c'est le modèle de la Niçoise à la bouquetière qui s'imposa comme costume traditionnel.
C'est aussi à Nice que fût imaginé en 1876 la première Bataille des fleurs qui vint compléter les fêtes du Carnaval, offrant aux touristes le spectacle paradisiaque d'une ville où abondent les fleurs quand la saison froide recouvre l'hiver.
En 1897 fût ouvert le célèbre Marché aux fleurs de Nice, aux côtés du marché aux comestibles dans le quartier du Cours Saleya au Vieux-Nice, une première mondiale à l'époque.

De nos jours, l'horticulture existe toujours dans la région. Nice reste la région des cultures florales pour la production hivernale et des cultures de plantes ornementales, comme l'illustre encore la présence de serres horticoles sur les collines de Nice Ouest (cependant de moins en moins présentes aujourd'hui).

Serres horticoles sur la colline niçoise de Pessicart


La région de Grasse, elle, développa la culture des plantes à parfum, la transformation des matières premières et l'art de la composition du parfum. Là-bas y pousse nombre de plantes très odorantes : oranger, lavande, cassier, myrte, lentisque pistachier. Furent ensuite cultivés le jasmin, le tubéreuse, la rose de parfumerie dont la fameuse Rose de mai.


L'actuelle végétation de la Côte d'Azur est caractérisée par l'introduction de plantes exotiques destinées à produire un effet ornemental. Un vaste ensemble d'espèces provenant du monde entier a été introduit au XIXe siècle : palmiers, eucalyptus, mimosas, plantes grasses... Ces espèces se sont très bien acclimatées et semblent aujourd'hui faire partie intégrante du paysage, au point qu'il est difficile de les distinguer de la végétation autochtone.

Aloès (en bas et à droite), Euphorbe candélabre, et Callistemon derrière à droite


Les plantes et arbres à découvrir et/ou à repérer au gré de vos promenades dans la région :
Les palmiers : palmier Phoenix, palmier Washingtonia, palmier Chamaerops
Les autres grandes plantes remarquables : cycas revoluta, yucca, strelitzia Regina ("oiseau de paradis"), strelitzia Nicolaï, colocasia, agave, aloe vera, figuier de Barbarie
Les arbres à floraison exceptionnelle : mimosa (arbre de floraison jaune d'or), arbre de Judée (arbre de floraison rose pourpre), albizia (arbre de floraison rose), jacaranda (arbre de floraison bleue), eucalyptus
Les beaux arbustes fleuris : callistemon (arbuste "rince-bouteille" à floraison rouge vif), bougainvillée, laurier-rose, lantana, pittosporum
Les plantes grimpantes : plumbago, grévilléa, jasmin
Les arbres fruitiers : oranger, citronnier, clémentinier, kumquat, bananier, arbousier, figuier, grenadier...
Les autres espèces de la flore locale : carpobrotus ("griffe de sorcière"), criste marine, genêt d'Espagne, euphorbe, lentisque, sumac, myrte, luzerne arborescente, salsepareille, valériane, agapanthe bleue, pin maritime, chêne vert, chêne-liège...

Albizia


Les parcs notables de Nice :

  • Le parc forestier du Mont Boron :
    Le quartier du Mont Boron se situe sur une colline à l'Est qui surplombe le Port de Nice et offre un grand parc naturel ombragé et des points de vue époustouflants. Vous pourrez vous promener sur les sentiers balisés au milieu de la forêt méditerranéenne (11 kilomètres et 57 hectares).

  • Le parc naturel d'Estienne d'Orves :
    Ce parc naturel situé sur la colline Saint-Philippe propose une belle oliveraie et des chemins qui grimpent et offrent de jolis points de vue sur la ville et la mer.

  • Le parc Phoenix :
    Ce parc zoologique et botanique situé à l'ouest de Nice propose une immense serre tropicale, quelques animaux et un ensemble de jardins paysagers articulés autour d'un bassin. Son entrée est payante.

  • Le parc de la colline du Château :
    Ce grand parc historique qui surplombe le Vieux-Nice permet de faire une longue promenade, de monter jusqu'à la cascade, de pique-niquer sur l'herbe, et d'avoir des points de vue époustouflants sur la ville, d'un côté comme de l'autre (côté Port Lympia).

  • Le parc des Arènes de Cimiez :
    Ce magnifique parc situé sur la colline de Cimiez est une vaste oliveraie où vous pourrez trouver des oliviers centenaires et de belles pelouses où il fait bon pique-niquer. Chaque année, des manifestations traditionnelles s'y déroulent.
    Ce lieu est chargé d'histoire puisque s'y trouve le site archéologique de la cité gallo-romaine de Cemenelum et son Musée.
    Vous trouverez également dans le parc le Musée Henri Matisse installé dans une élégante villa du XVIIe siècle.
    A côté du parc se situe le Monastère de Cimiez avec son église, son cimetière et son joli jardin avec pergolas anciennes, roseraie, agrumes et large point de vue sur la ville.

  • Le parc du Castel des Deux-Rois :
    Situé en coteau à Nice Est, ce parc propose de vastes pelouses avec palmiers, des aires de jeux  pour les enfants, ainsi qu'une vue panoramique sur la ville et le Port.
 Parc du Castel des Deux-Rois
Parc du Castel des Deux-Rois

  • Le parc Carol de Roumanie, avec à côté le parc de l'Indochine :
    Ce joli parc de Nice Ouest offre des loisirs pour les enfants, un petit parcours de santé, un mini-golf et un snack.
    Juste à côté, vous pourrez admirer les magnifiques palmiers du parc de l'Indochine qui est en fait une grande allée bordée de palmiers Phoenix, Whashingtonia et de cycas revoluta et de pelouses.
Parc Carol de Roumanie


Les jardins notables de Nice :

  • La Promenade du Paillon dite "Coulée verte" :
    Cette grande promenade plantée a été aménagée dans le centre-ville, entre le quartier Jean-Médecin et la vieille-ville. Elle est agrémentée de  très belles plantes locales, de magnifiques arbres, de pelouses, de jets d’eau, de bancs et de jeux pour enfants.
Promenade du Paillon dite "Coulée verte"
  • Le jardin Botanique de Nice :
    Situé à Nice Ouest à flanc de colline, ce jardin de 3 hectares est un lieu de promenade et de découverte avec ses quelques 3000 variétés de plantes méditerranéennes. Il offre de plus une vue dégagée sur l'embouchure du Var, les Alpes et la côte jusqu'à l'Estérel.

  • Le jardin du Musée Masséna :
    Ce petit jardin qui entoure la Villa Masséna située sur la Promenade des Anglais possède une véritable richesse végétale avec ses 350 espèces de plantes dont ses palmiers et ses Oiseaux de paradis.
Jardin du Musée Masséna


Les autres parcs et jardins du département :


  • Le jardin exotique d'Èze village :
    Aménagé sur l'emplacement d'une ancienne forteresse médiévale à 429 mètres au dessus de la Méditerranée, ce jardin est planté sur une butte et propose principalement des plantes succulentes. Il offre des parcours thématiques et artistiques, agrémentés d'un exceptionnel panorama sur la Côte.
Jardin exotique d'Èze village


  • Le parc de la Grande Corniche et le Plateau de la Justice à Èze :
    Vue magnifique sur la Côte allant du village d'Èze jusqu'au village de La Turbie (avec le Trophée d'Auguste)

  • Le jardin exotique de Monaco :
    Entièrement consacré aux plantes succulentes, ce jardin s'apparente à une gigantesque rocaille idéalement exposée et offre un panorama splendide sur la Principauté de Monaco et la Riviera italienne.

  • Les jardins de la villa Ephrussi de Rothshild à Saint Jean-Cap-Ferrat :
    Ce palais de style Renaissance, construit par la baronne Béatrice Ephrussi de Rothschild sur la presqu'île du Cap Ferrat au début du XXe siècle, possède neuf jardins aux thèmes différents qui surplombent la Méditerranée.

  • Le jardin botanique de la Villa Thuret à Antibes :
    Ce jardin de 3,5 hectares, situé sur le Cap d'Antibes, est un site de recherche scientifique consacré à la botanique et à l'acclimatation depuis 1857. Il a grandement participé à la création du paysage de la Côte d'Azur et a accueilli en son temps nombre de scientifiques, mais aussi des diplomates et des artistes (dont Georges Sand qui l'évoque en 1868 dans ses Lettres d'un voyageur).

  • Le parc Explora à Antibes :
    Autour d'une grande oliveraie, ce grand jardin public de 5 hectares regroupe les différentes expressions du jardin méditerranéen depuis la Rome antique jusqu'à l'exubérante Riviera du 19e siècle.

  • La Citronneraie à Menton :
    Cette ancienne propriété agricole plantée d'oliviers et d'agrumes est devenue un magnifique jardin d'agrément tropical où l'arbre roi de Menton (le citronnier) côtoie bananiers et mimosas.

  • Le jardin botanique exotique du Val Rahmeh à Menton :
    Situé à la frontière italienne (quartier Garavan), ce jardin botanique pittoresque abrite arbres exotiques et étang avec plantes aquatiques, dans un amphithéâtre de petits jardins en étages.

  • Les jardins du Musée International de la Parfumerie à Mouans-Sartoux :
    Constituant le conservatoire des plantes à parfum du Musée International de la Parfumerie, ces jardins proposent une promenade délicieuse et parfumée parmi les espèces qui fournissent depuis des siècles les précieuses matières premières de la parfumerie : roses de mai, les jasmins, les orangers, les tubéreuses, les violettes et tant d'autres.


Les autres parcs du département :

  • Le parc du Vinaigrier :
    Ce parc naturel de 31 hectares, installé sur le mont Vinaigrier à 370 mètres d'altitude entre Nice et Villefranche-sur-mer, est une ancienne exploitation agricole traditionnelle. On y trouve une oliveraie, sur le plateau des grands pins d'Alep et des chênes verts, sur le talus une forêt de frênes à fleurs, ainsi qu'une faune variée et dense (petits mammifères, oiseaux sédentaires et migrateurs).

  • Le parc de Vaugrenier :
    Ce parc naturel départemental situé à Villeneuve-Loubet offre 100 hectares de vastes espaces avec bois, prairies, étang, jeux pour enfants, parcours de santé. La vie animale y est intense et l'étang constitue un biotope exceptionnel.

  • Le parc de la Valmasque :
    Ce parc départemental forestier s'étend sur plus de 500 hectares et plusieurs communes de la technopole Sophia Antipolis. Vous pourrez y découvrir la flore et la faune méditerranéenne au travers de ses nombreux parcours, et pique-niquer sur ses grandes étendues.

  • Le parc de la Brague :
    Ce parc situé le long de la rivière entre Valbonne et Biot offre un véritable havre de fraîcheur et de calme. Vous pourrez flâner le long d'un magnifique sentier de 9 kilomètres en écoutant le bruit cristallin de l'eau et le chant des oiseaux.

L'accès est-il possible aux chiens ?

Les chiens sont autorisés dans les jardins et parcs de la ville de Nice à condition d'être tenus en laisse et de ne pas déranger les autres usagers. L'accès aux zones de jeux d'enfants leur est interdit.